Stage du 04/ 06 Juin 2021 sur le Corps , ce temple sacré .

Explorez vos potentiels originels, votre vraie nature, Grâce à votre corps, Ce temple sacré.

Ce stage vous propose une Aventure et Le guide sera votre corps, pour explorez vos potentiels originels

 comme :  l’intuition, l’instinct, la force, le ressenti, la créativité, l’imagination

Une pause savoureuse dans votre vie : écouter, entretenir  votre corps  et Voyager sur cette Terre

en profitant de l’instant

 Des pratiques douces et puissantes

  • Hatha-Yoga
  • DO-IN (auto-massage)
  • Méditation tantrique
  • L’Art du Réve

Nous ferons un beau rituel pour effacer les empreintes sociétales, familiales, personnelles, 

et libérez ces potentiels originels Et bien sûr quelques surprises !!!

 Un Week-end, tout en douceur et profondeur, comme sur un petit nuage doré parfumé de Santal, sous le Soleil du mois de Juin,

Le corps sera votre guide,

Aimer la Vie, aimer le corps éperdument.

TARIF STAGE  180 € + L’Hébergement en pension complète

Mas du Figuier – La Fontaine 04200 Bevons  Contact     04 92 32 28 81

Sylvie Monnet – Lombard

Ostéopathie énergétique

Enseignante Hatha-Yoga

                                                 

ATELIER YOGA SUR LES SENS

Atelier de pratiques de yoga (souffle , postures , concentration, relaxation ,musique ,,,) sur le thème des sens,

Notre sensorialité nous permet plus de présence , de conscience , Dans le Hatha-Yoga chaque sens est relié à un centre énergétique ,Chaque atelier permet d’explorer un sens et un centre énergétique, ses contenus, ses fonctionnements,

Samedi 22 septembre De 9h30 à 12h30

Mercredi 24 Octobre Tarif : 35e

Samedi 17 Novembre Foyer rural de Peynier

 

Renseignements et inscriptions:Sylvie Monnet-Lombard 06 80 32 80 99

 

Evènements passés .Articles , informations , découvertes liées au mystère de la vie . Sortir de l’ordinaire (si lumineux soit-il) pour explorer l’extraordinaire . Sylvie        

les matrices péri-natales par Stanislav Grof .

Description des matrices et proposition de travail de correction ou effacement .

 les systèmes d’expériences condensées (COEX systems).

Un COEX (ou system of COndensed EXperience) regroupe un ensemble de souvenirs, événements , de différentes périodes de la vie d’un individu, organisés autour d’un même thème. Ces systèmes fonctionnent comme des poupées russes, sur la base d’une première empreinte qui en est l’élément central, à très forte charge émotionnelle.

  Ils sont enregistrés dans des « banques de mémoire » . La structure dynamique de ces constellations est telle que des souvenirs appartenant à diverses périodes de la vie qui  impliquent des éléments semblables ou ayant une charge émotionnelle proche , sont stockés dans une même zone.

« Rencontre de l’homme avec la mort »Stanislav Grof & Joan Halifax – Editions du Rocher

STANISLAV GROFblog5

Les matrices périnatales

Grand expérimentateur, Stanislav Grof initie la Psychologie transpersonnelle qui intègre les différents états de conscience de la psyché humaine et leurs potentiels :

« Les expériences transpersonnelles se caractérisent par une expansion de la conscience au-delà des limites ordinaires de l’ego, de l’espace et du temps. »

Dès les années 1960, il commence ses recherches auprès de patients schizophrènes à qui il administre en faible dose du LSD. Il s’aperçoit alors rapidement que l’émergence du matériel inconscient s’en trouve facilitée et aide à la guérison. Après des années d’expériences, il imagine qu’il doit être possible de poursuivre ces explorations, mais sans l’utilisation de drogues psychédéliques.

Il met alors au point la Respiration holotropique. (Une respiration ample et rapide pour amener l’hyperventilation)  ex :Bastrika en hatha-yogaRésultat de recherche d'images pour "yoga dessin bastrika"

« Le Travail de respiration holotropique a pour but de s’ouvrir à d’autres champs de conscience  , de  mobiliser des ressources énergétiques

Cet un réaménagement profond tant sur le plan psychique que corporel .Ces respirations entraînent rapidement des sensations corporelles que l’on dit causées par la circulation de « l’énergie ». Une multitude d’images peuvent surgir, et il est fréquent de revivre des expériences émotives passées – qui peuvent avoir été merveilleuses ou, plus souvent, traumatisantes.

Il cartographie des territoires de la psyché humaine jusque-là insondés par la science.

Ces expériences (esthétiques, psychodynamiques, périnatales et transpersonnelles) sont répertoriées et mises en correspondance avec différents domaines de l’inconscient humain. Les expériences périnatales vécues par les expérimentateurs y sont décrites comme une prise de conscience du processus de naissance et de mort avec la manifestation de symptômes physiques, de visions, agréables et/ou désagréables, et pour Stanislav Grof, en rapport direct avec les différentes phases de l’accouchement.blog1

Il a ainsi répertorié quatre expériences périnatales (Matrices périnatales fondamentales ou MPF) selon une grille symbolique relative aux phases de l’accouchement. À noter que chaque stade de la naissance biologique semble avoir un équivalent spirituel spécifique dans le psychisme humain . Pour lui, vivre de telles expériences peut entraîner un changement radical dans notre existence et notre vision du monde.

4 noyaux d’expérience de base, ont été identifiés sur lesquels viennent se fixer toutes les expériences de l’enfance et de l’âge adulte. C’est sur la base de ces 4 nœuds d’expérience originels que vont s’organiser tous les autres affects vécus par l’individu.

Ces 4 empreintes (matrices péri-natales) correspondent à 4 étapes de la naissance, de l’unité avec la mère jusqu’à la libération.

Matrices Périnatales Fondamentales (M.P.F.).

Ces matrices hypothétiques ont un contenu émotionnel, psychosomatique et biographique spécifique. Mais elles se comportent comme des principes organisateurs des autres plans de l’inconscient. Elles sont en correspondance avec  des événements de la vie biographique de l’individu ainsi qu’avec des archétypes ou des images liées au royaume transpersonnel.

La M.P.F. 1 (ou Expérience d’unité cosmique)

Elle correspond à l’état originel de la vie intra-utérine où, dans des conditions normales, le fœtus est en symbiose avec sa mère.

« Lorsqu’aucune influence extérieure n’interfère, les conditions d’existence du fœtus sont idéales. Elles réunissent la protection, la sécurité et la satisfaction permanente et immédiate de tous ses besoins. Les constantes fondamentales de ce type d’expériences sont la transcendance de la dualité sujet-objet et celle du temps et de l’espace, une émotion positive exceptionnellement forte et ineffable (paix, tranquillité, sérénité, bonheur) ainsi que la riche certitude des réalités cosmiques et sacrées ».

« Rencontre de l’homme avec la mort »Stanislav Grof & Joan Halifax – Editions du Rocher

Au niveau émotionnel, elle correspond à un état de paix, de sérénité, de sécurité, de béatitude et d’extase.C’est la vie paisible au sein de l’utérus et l’expérience de l’unité cosmique.

Elle se relie au niveau archétypal de paradis terrestre

attol-pano

 

La M.PP.F. 2 (ou Expérience du « sans issue »)

Elle correspond à la première phase de l’accouchement, quand le travail commence, que les contractions se déclenchent et s’intensifient, alors que le col de l’utérus est encore fermé. Le monde idéal du fœtus bascule .

« Les patients ont l’impression d’être en cage, pris au piège d’un univers carcéral ; ils ressentent d’incroyables tortures psychologiques ou physiques. La vie leur apparaît absolument dépourvue de sens. Le sujet est une victime qui subit une situation inévitable et définitive pour laquelle il n’existe aucune issue que ce soit dans le temps ou l’espace ».

« Rencontre de l’homme avec la mort »Stanislav Grof & Joan Halifax – Editions du Rocher

Au niveau émotionnel, elle correspond à l’état de « sans issue », à l’angoisse, à l’absurde, au cauchemar, au non-sens, à la solitude, au désespoir, au néant comme seule réalité, au sentiment d’impuissance totale.Les personnes sensibles à cette matrice ont froid et souffrent. Elles évoquent des situations mettant en danger l’intégrité de leur corps, le manque d’affection, le rejet, une atmosphère familiale oppressante. Leurs souffrances physiques et psychologiques sont si intenses qu’elles ont l’impression que cela n’en finira jamais. Leurs souvenirs de la vie intra-utérine sont associés à des sentiments de compression, à des frissons et à des difficultés respiratoires.blog3

 

La M.P.F. 3 (Progression ou Expérience du conflit mort – renaissance)

Elle correspond à la phase de passage pelvi-génital, quand le col est dilaté, que les pressions deviennent très fortes alors que le fœtus mène son combat pour la survie.

 Lorsque l’empreinte de cette matrice est prédominante, les personnes se souviennent de luttes et d’aventures sensuelles . Leur intensification de la souffrance a des dimensions cosmiques. Aussi restent-elles à la « frontière » entre douleur et plaisir en vivant une forme d’extase « volcanique ». Le souvenir de leur vie intra-utérine est investi de manifestations physiques intenses : pressions, suffocation, tremblements et crispations, nausées, sifflement dans les oreilles.blog2

 

« Ici, le sujet n’est plus impuissant face à une situation désespérée. Il a partie prenante et la conviction que sa souffrance tend vers un objectif défini. L’expérience « sans issue » implique une souffrance pure, celle du conflit mort/re-naissance marque le no man’s land entre agonie et extase avant leur fusion ».

 

« Rencontre de l’homme avec la mort »Stanislav Grof & Joan Halifax – Editions du Rocher

Au niveau émotionnel, elle renvoie à toutes les situations où la vie de l’individu est mise en danger de façon violente, à l’agressivité, aux pulsions d’autodestruction, à la douleur physique intense.

 

La M.P.F. 4 (ou Expérience mort/re-naissance)

Elle correspond à la phase d’expulsion, la naissance. La douleur parvenue à son point culminant fait place au soulagement. C’est le renouveau après le cataclysme, l’arrivée dans la vie, avant que l’enfant ne soit accueilli dans le monde et débute son existence autonome.

 Les personnes sensibles à cette matrice ont le souvenir de situations dangereuses dont elles sont sorties saines et sauves, voire victorieuses. Elles gardent en elles des images bucoliques et contemplatives de la fin de l’orage, du lever de soleil, etc. C’est la matrice de la décompression qui laisse place à un gigantesque sentiment d’espace investi d’une lumière radieuse. C’est une phase de transition qui rejoint la MPF 1.

« La lutte fait place à un soulagement et à un bien-être envahissants.

L’expérience mort/re-naissance est perçue comme identique à la destruction biologique. Elle influence profondément la conception qu’un individu a de la mort. Les sujets émergent de telles séances persuadés d’avoir affronté la crise ultime et acquis une connaissance profonde de la mort ».

« Rencontre de l’homme avec la mort »Stanislav Grof & Joan Halifax – Editions du Rocher

Au niveau émotionnel, elle renvoie à la libération, à la victoire après un combat titanesque,  au lâcher-prise, au bien-être, à la gratitude, à l’amour universel.

 

Retrouvez la cartographie complète dans « Les nouvelles dimensions de la conscience « Ed.du rocher 1989 .blog4La plupart des phénomènes décrits sont reliés à des pathologies graves du temps où Stanislav Grof travaillait avec des patients schizophrènes ; phénomènes confirmés par les personnes qui cheminaient dans une exploration personnelle.

 

Alors, vous êtes-vous entraperçu(e) dans l’une ou l’autre de ces matrices ?

 

Pouvoir se connecter à ces mémoires permet de se connaitre

Pouvoir se libérer de ces mémoires permet la Vie

Le corps , étant une grande mémoire , est un accès à notre liberté

Sylvie M-Lblog6

 

 

 

                                             1er Article : l’Aloé Véra signifie qui amène la lumière  et régénère . 

4 Plantes sont indispensables à l’homme : le Blé , la vigne , l’olive et l’Aloé Vera. » La 1ere le nourrit , la 2eme lui réchauffe le cœur , la 3eme lui apporte de l’harmonie et la 4 eme le soigne. Christophe ColombImage associée

Plante mythique connue et consommée depuis plus de 5000 ans, toutes les grandes civilisations utilisent l’aloès à des fins thérapeutiques et cosmétiques, l’Aloe Vera est encore aujourd’hui,et peut-être plus que jamais, largement étudié. Ses 150 principes actifs reconnus scientifiquement font de l’aloe vera un complément alimentaire exceptionnel.Il s’agit d’une des plantes les plus « marketées » du moment.

L’Aloe Vera s’est d’abord développé dans l’Egypte du temps des pharaons (description dans le papyrus d’Elbers),dans la Grèce antique,chez les Indiens, puis chez les Romains et en Asie.

Pour la petite histoire, l’ile de Socorata, dans l’océan Indien, a été conquise par Alexandra Le Grand plus de 300 ans avant notre ère, dans le but de fournir de l’Aloès à son armée.

L’Aloe Vera n’a été introduit en Europe qu’au cours de la Renaissance. Ce sont ses propriétés laxatives qui seront utilisées jusqu’au 19èle siècle, époque à laquelle on commence à s’intéresser à ses autres qualités.Résultat de recherche d'images pour "aloé vera grece"

La plante a ensuite été importée aux Amériques, lors de la conquête Espagnole. Ainsi, dès 1820, l’Aloès fait partie de la pharmacopée Américaines pour ses propriétés laxatives.

En 1850, deux américains isolent la substance responsable de cette propriété et la nomme : aloine.

En 1935, des médecins utilisent de l’Aloès afin de traiter des brulures dues aux rayons x. Un peu plus tard, les survivants des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki l’emploieront pour soigner les brulures de leur peau.Résultat de recherche d'images pour "aloe vera histoire"

A partir de cette date, il devient un produit dermatologique et cosmétique à la mode. Dès lors, non seulement cette plante est toujours inclue dans de nombreuses préparations mais l’étude de ses vertus va se développer.

C’est ainsi qu’en 1938, les principaux éléments actifs sont identifiés et qu’en 1959, la plante réussit à etre stabilisée de manière naturelle. Après 1968 et des recherches poussée effectuées par divers chercheurs, l’Aloe Vera va connaitre un réel essor dans le monde entier.

Depuis, des travaux scientifiquement approfondis ont confirmé les connaissances empiriques que l’on avait.

La civilisation Sumérienne :

L’Aloès est utilisé depuis la plus haute antiquité à des fins thérapeutiques. Les anciens témoignages nous parviennent de l’époque sumérienne (3500 à 2000 ans avant J.C.). En 1948, des traces de l’usage thérapeutique de l’Aloès sur des tablettes d’argiles gravées ont été découvertes dans les ruines de Nippur.

Les anciens Chinois : Résultat de recherche d'images pour "aloe vera histoire"

Dans un des premiers ouvrages sur les plantes médicinales (datant d’environ 2700 ans avant J.C.), l’Aloès est classé partmi les plantes aux vertus thérapeutiques majeures et considéré comme la plante spécifique du traitement des brulures et des affections de la peau. Les anciens Chinois l’appellent alors « remède d’harmonie ».

La civilisation Mésopotamienne : 

L’Aloès apparaît sur des tablettes d’argile gravées en caractère cunéiformes, remontant au 2ème siècle millénaire » avant J.C.(env.4000ans), découvertes dans les ruines de l’antique Elba en 1973. Les tribus sémitiques de Mésopotamie suspendaient l’Aloès au-dessus de la porte de leurs maisons pour chasser les mauvais esprits.

L’Egypte ancienne :Résultat de recherche d'images pour "aloé vera grece"

Dans l’Egypte ancienne, l’Aloès fut la première plante dont le « sang » donnait la beauté, la santé et l’éternité. Les pharaons le considéraient comme un élixir de longue vie. La plante les accompagnait dans leur voyage dans l’Au-delà.Résultat de recherche d'images pour "aloe vera histoire"

Le « livre égyptien des remèdes » du fameux papyrus Ebers (1500 ans avant J.C.) fait mention de l’Aloès parmi des formules de guérison. En outre, l’Aloès possédait pour les anciens des vertus cosmétiques et fut appelé  » l’élixir de jouvence « 

On dit que les yeux de Cléopâtre devaient beaucoup de leur légendaire éclat à un collyre à base d’Aloès et que le secret de la beauté de la peau et du teint de Néfertiti résidait dans ses bains quotidien de lait d’ânesse et pulpe d’Aloès.

Les Arabes : 

Ils étaient  les premiers à commercialiser l’Aloès pour l’usage interne et externe. Ils exportaient la plante vers le Moyen-Orient et l’Asie(env.500 ans avant J.C.).

La civilisation Indienne :

Pour les Hindous, l’Aloès figure en bonne place parmi les plantes secrètes de leur médecine (Ayurveda)-leur surnom pour la plante est  » le guérisseur silencieux « 

Citation d’une lettre de Mahatma Gandhi à Romain Rolland :  » Vous me demandez quel est le secret des forces qui me soutenaient au cours de mes longs jeunes, eh bien ce fut ma foi inébranlable en Dieu, ma vie simple et frugale et l’Aloès dont je découvris les bienfaits dès mon arrivée en Afrique du Sud, dans les dernières années du siècles. »

Les Grecs, Romains :Résultat de recherche d'images pour "aloé vera grece"

L’Aloès symbolisait la beauté, la patience , la fortune et la santé pour les Grecs.La plante est utilisée par Hippocrate, Aristote, et bien d’autres en tant que laxatif, pour soigner les brûlures , soulager les tumeurs, traiter les furoncles et les maux d’estomac ou encore contre la chute des cheveux.

On raconte que Alexandre-le-Grand(vers 330 av.J.C.) avait été blessé par une flèche. La plaie s’infectait et il se faisait soigner d’un prêtre envoyé du célèbre Aristote qui utilisait une huile à base d’Aloès de l’île de Socotra pour avoir suffisamment d’Aloès à disposition pour guérir les blessures des Soldats.Résultat de recherche d'images pour "aloé vera grece"

L’Orient et l’Afrique : 

Les Bédoins et les touaregs du Sahara connaissent les vertus de l’Aloès depuis la plus haute antiquité. Ils l’appellent :  » La Lys du Désert « . Pour les Zoulous, l’Aloès est  » La plante qui guérit tout ». Ils l’utilisent pour soigner leurs blessures et pour traiter les douleurs des articulations et des spasmes musculaires ( crampes).

On dit que l’un des secrets de la légendaire longévité des Templiers étaient l’elixir de Jérusalem, composé de haschisch, d’Aloès et de vin de palme.

L’Europe: Moyen Age et Renaissance :

Les Chrétiens d’Occident découvrent les vertus de l’Aloès lors de leurs croisades. Leurs adversaires, les musulmans, considèrent l’Aloès comme le remède par excellence, comme « plante magique » à laquelle ils attribuent des vertus de protection et de porte-bonheur. L’Aloès est importé et planté en Afrique du Nord et en Espagne.

Chistophe Colomb menait l’Aloès sur la Santa Maria pour guérir et préserver les marins des maladies, plus spécialement du scorbut et des suites à la malnutrition. L’Aloès était alors connu comme « docteur en pot ». Il aurait dit « Quatre végétaux sont indispensables à la vie de l’homme : le blé, la vigne, l’olivier et l’Aloès. « Le premier te nourrit, le second te réjouit le cœur, le troisième t’harmonise et le quatrième te guérit. »Résultat de recherche d'images pour "aloe vera histoire"

Paracelsus découvre la plante et parle de la « mystérieuse et secrète Aloès, dont le suc d’or guérit les brûlures et les empoisonnements du sang ».

Les pères jésuites portugais et espagnols cultivent l’Aloès et estiment ses propriétés curatives.

Les Indiens d’Amérique :

Les jeunes filles mayas se lavaient le visage avec le jus d’Aloès pour garder un beau teint et les cheveux pour les rendre souples et vigoureux, comme  Cléopâtre.

Pour les Amérindiens, l’Aloès était une des plantes sacrées qu’ils utilisaient à des fins thérapeutiques, comme par exemple pour » calmer » le ventre, nettoyer les reins et la vessie, arrêter la toux. Les Jivaros l’appelaient le « médecin du ciel ».

La civilisation Contemporaine :

Depuis une cinquantaine d’années, les scientifiques-notamment les Russes et les Américains- commencent à étudier la composition chimique et les propriétés thérapeutiques de l’Aloès. Mais ce n’est qu’en 1968 que Bill Coats découvre une méthode de stabiliser le Gel d’Aloès par un procédé parfaitement naturel. Cette méthode brevetée permet aujourd’hui de commercialiser l’Aloe Vera pour le bienfaits de tous.Résultat de recherche d'images pour "aloe vera histoire"